Loading...
CritiqueLe cellierMusique

Le cellier : Blasphemer – Blasphemer

BLASPHEMER – Blasphemer
(Indépendant)

Coup de coeur instantané pour cet album qui a mûrit pendant plus de 20 ans.

À ne pas confondre avec une douzaine d’autres formations du même nom, il s’agit du groupe death métal Blasphemer provenant du Royaume-Uni. Le quatuor, originalement formé en 1990 et ayant cessé toute activité en 1995 a été réanimé quelque part en 2014. Conservant son noyau dur d’origine, c’est à dire les guitaristes/chanteurs Cristiniano Cagna et Matthew « Mass » Firth, ceux-ci se sont adjoints des services de Dale Brown à la basse et Dan « Storm » Mullins à la batterie.

N’ayant qu’à son actif des démos, singles et compilation, Blasphemer est le tout premier album studio en carrière du groupe. S’adonnant au death métal à la manière « vieille école », on jurerait (hormis la production dotée d’une finition plus moderne) que cet enregistrement éponyme sort tout droit des voûtes du métal conservant les meilleurs secrets bien gardés de la décennie 1990.

Blasphemer ouvre avec une répétition angoissante d’une des notes les plus graves au piano. Le ton est donné et la suite des choses donnent lieu à des riffs salement efficaces qui risquent d’évoquer chez les amateurs du genre une panoplie de groupes qui les font jubiler. Imaginez les meilleurs ingrédients ayant contribué au succès de Benediction, Deicide, Obituary, Malevolent Creation et autres, réunis en une seule et même entité.

Avec un disque quasi parfait, Blasphemer met la barre haute pour tous ceux (et celles) qui produiront des albums du genre cette année. Notez que les titres Immortality, March of The War Priests, la pièce titre ainsi que Cult of the Conquerors s’avèrent mémorables.


Le Cellier met en valeur des découvertes du métal pour étancher la soif des plus curieux. Il s’agit notamment d’enregistrements dignes de mention qui étaient passés sous mon radar.

666

Vous pouvez également découvrir mes écoutes métalliques partagées sur instagram, en recherchant le mot-clic #metalcoolique.